Le thème de la Journée mondiale des droits des consommateurs 2021 : « Lutter contre la pollution plastique. »

Consumers International a dévoilé le thème de la Journée mondiale des droits des consommateurs qui aura lieu 15 mars 2021. Il s’agit de « Lutter contre la pollution plastique. » Cette campagne sensibilisera et incitera les consommateurs du monde entier à adopter et promouvoir des habitudes de consommation plus durables. Prolongeant le thème de la journée de l’année dernière, « Le consommateur durable, » la campagne soulignera aussi le rôle central que les défenseurs des consommateurs, les gouvernements et les entreprises peuvent jouer pour lutter contre la pollution plastique, qui est un problème mondial.

À propos du thème

Le plastique est un matériau très utile au quotidien, mais notre consommation et notre production de plastique, en particulier de plastique à usage unique, sont devenues insoutenables. Cela impacte négativement nos écosystèmes, entraînant des dégradations de l’environnement, notamment une pollution régionale et internationale, et menace la santé humaine.
Publié en août 2020, le rapport de The Pew Charitable Trusts et SYSTEMIQ, Briser la vague de plastique, estime que le flux de matières plastiques dans les océans va tripler d’ici 2040, sans changements politiques majeurs, innovations et évolution des comportements. La lutte contre la pollution plastique est un problème mondial qui nécessite des solutions coordonnées et internationales. En tant que fédération mondiale des associations de consommateurs, nous pouvons jouer un rôle essentiel dans la lutte contre ce fléau et dans la promotion de la consommation et de la production de plastiques durables.


– D’ici 2050, on estime qu’il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans.
– 100 000 mammifères marins et tortues, et 1 million d’oiseaux de mer, sont tués chaque année par la pollution plastique marine.
– On estime que la quantité de plastique pénétrant chaque année dans les océans est de 8 millions de tonnes.
– Le plastique à usage unique représente 50 % du plastique produit chaque année.
– La moitié du plastique fabriqué depuis son invention l’a été au cours des 15 dernières années.
– 40 % du plastique produit l’est pour un emballage qui est jeté après une utilisation.


Les consommateurs sont de plus en plus concernés par la pollution plastique et passent déjà à l’action. Une étude mondiale réalisée en 2019 constate une forte réaction des consommateurs face aux déchets plastiques (82 % des personnes interrogées utilisent des ustensiles de nettoyage réutilisables plutôt que leur équivalent en plastique à usage unique, 72 % apportent des sacs réutilisables quand ils vont en course et 62 % utilisent des bouteilles rechargeables). Et malgré l’utilisation accrue de plastique à usage unique pendant la pandémie, 55 % des consommateurs de la planète sont plus soucieux de l’environnement grâce à la COVID-19 et près de 74 % d’entre eux (en Europe, aux États-Unis et en Amérique du Sud) sont prêts à dépenser plus pour des emballages écologiques.

Un changement structurel des lieux de vente est nécessaire à tous les niveaux, des gouvernements aux entreprises en passant par les organismes de normalisation, pour que la lutte contre la pollution plastique et la consommation durable soient un choix évident pour les consommateurs.

Lire la suite